Le contrôle de l'enseignement par l'Education nationale

Le contrôle de l'enseignement, souvent appelé contrôle pédagogique, a pour objet de "vérifier que l'enseignement assuré est conforme au droit de l'enfant à l'instruction tel que défini à l'article L. 131-1-1" (article L131-10 du code de l'éducation). Les modalités du contrôle ont été précisées en 2011 par une circulaire.

Déroulement d'un contrôle de l'enseignement :
Les personnes chargées de ce contrôle doivent s'entretenir avec les parents et observer le matériel utilisé et les travaux effectués par l'enfant au cours de l'année. Des exercices facultatifs peuvent être demandés à l'enfant, mais ces exercices ne revêtent pas un caractère obligatoire et doivent impérativement être individualisés et adaptés aux choix éducatifs. Certains départements ne font plus passer de tests aux enfants. La vérification de l'enseignement se fait sans aucune référence au programme de l'Education nationale, ni aux paliers des cycles scolaires, ni même en comparaison avec le niveau des enfants scolarisés puisque le programme suivi à domicile peut légalement différer de celui des établissements scolaires. Ce contrôle ne valide pas un niveau scolaire ni n'établit de comparaison avec les enfants scolarisés du même âge, il s'agit simplement de vérifier que l'enfant reçoit un enseignement et qu'il y a progression année après année afin que l'enfant maîtrise les connaissances listées par le socle commun à l'âge de 16 ans.

Il est vivement recommandé de s'informer de ses droits auprès des associations IEF nationales CISE, LAIA et LED'A.

 

Ci-dessous un témoignage d'un contrôle de l'enseignement mené par l'Education nationale. Tous les contrôles ne sont pas aussi respectueux de la loi, de l'enfant et des choix éducatifs parentaux, mais on peut espérer qu'ils soient de plus en plus nombreux. Certains départements ont d'ores et déjà abandonné l'idée de tester les enfants et vérifient la conformité de l'enseignement en s'entretenant avec les parents et l'enfant, en observant les supports utilisés et les travaux réalisés par l'enfant, dans un esprit de dialogue et non de sanction. Les enfants vivent beaucoup mieux ce type de contrôle qui vérifie bien la réalité de l'enseignement plutôt que les situations d'évaluation et d'exercices qui sont souvent vécues par les enfants comme une sorte d'examen de passage annuel, avec la crainte d'une sanction lourde (retour en milieu scolaire) en cas d'échec.

Télécharger la vidéo

Cette vidéo est proposée par non-sco-video.org et Valérie de l'association Les Enfants D'Abord (LED'A)

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×